Disparition en forêt : le cas étrange d’Emma Tresp.

Emma Tresp

Emma Frances Tresp est née le 25 novembre 1926 à Dallas. En 1948, elle se marie avec Joseph Tresp, un avocat, et le couple aura par la suite neuf enfants. Emma était décrite comme une femme dynamique, aventureuse et entièrement dévouée à sa famille. Elle était également très investie dans sa foi catholique.

Avec son mari, elle avait pour habitude d’emmener leurs enfants en camping, et lorsque ces derniers ont quitté le cocon familial, Emma et Joseph ont voyagé ensemble dans plusieurs Etats, mais également en Italie et en Israël. Lorsqu’ils sont devenus grands-parents, Emma et Joseph ont emmené leurs petits-enfants en voyage, où ils faisaient parfois du camping. Joseph décèdera en 1985, et après sa mort, Emma continuera de voyager, notamment en Egypte, en Alaska, en Nouvelle-Zélande, en Chine, et au Canada.

Nous sommes à la fin de l’été 1998, Emma a 71 ans. Malgré son âge, elle n’a rien perdu de son dynamisme et de sa soif d’aventures. D’ailleurs, plus tôt cette année-là, elle avait effectué un voyage au Pérou et en Equateur. Fin août 1998, Emma va rendre visite à une de ses filles, Lisa, qui vit à Stillwater en Oklahoma. Lorsqu’elle quitte la résidence de sa fille, Emma conduit jusqu’à Pecos, au Nouveau-Mexique, afin d’effectuer une retraite spirituelle dans un monastère. Le trajet en voiture jusqu’à Pecos dure environ 8h30, mais ça ne fait pas peur à Emma qui aime conduire et profiter du paysage à bord de sa Honda Civic 1997. De plus, elle connaît bien la route car elle a s’est déjà rendu plusieurs fois à cet endroit.

Benedictine Monastery in Pecos, New Mexico | goodhike | Flickr
Le monastère où Emma aurait dû se rendre

Le 5 septembre 1998, Lisa s’inquiète. En effet, ce jour-là c’est son anniversaire, et elle n’a eu aucun appel téléphonique de sa mère pour le lui souhaiter, ce qui est une chose inhabituelle. Lisa tente alors de la joindre par téléphone, mais en vain. Elle contacte le monastère de Pecos, mais on lui apprend que Emma ne s’y ai pas présentée. Elle contacte aussi les hôpitaux du Nouveau-Mexique, au cas où sa mère aurait eu un accident, mais Emma n’y était pas non plus. Paniquée, Lisa appelle ses frères et soeurs pour savoir si l’un d’eux a eu des nouvelles de leur mère, mais rien.

La police est prévenue et une enquête s’ouvre tandis que la famille d’Emma se rend au Nouveau-Mexique pour la chercher. Les enquêteurs vont ainsi découvrir que le 31 août, le jour où elle a quitté le domicile de sa fille, Emma a été filmée par une caméra de surveillance dans une station essence de Santa Rosa, située à 2h de route de Pecos. Son relevé de compte bancaire confirmera qu’elle a acheté de l’essence ce jour-là, vers 15h.

Le 13 septembre, la voiture d’Emma est retrouvée par un chasseur. La Honda Civic 1997 se trouve dans une zone forestière nommée La Cueva, sur la route 63A, à environ 10 kilomètres de Pecos. Lorsque les policiers arrivent sur les lieux, ils remarquent que la voiture se trouve sur une pente très raide et que l’une des roues arrières est logée dans un gros rocher. Le carter d’huile a également été fissuré. A l’intérieur se trouvent ses effets personnels, comme son téléphone, sa valise et de la nourriture, mais son sac à main est manquant. Les portières sont verrouillées, mais il n’y aucun signe de lutte ou d’agression. Il est étrange qu’Emma se soit aventurée ici, car l’endroit est très peu fréquenté, il n’y aucune habitation. De plus, au fur et à mesure que l’on avance, la route se dégrade au point qu’il est difficile d’y conduire, et le chemin se termine par une impasse où il est impossible de continuer en voiture.

What happened to Emma Tresp? (Long read): UnresolvedMysteries
La route 63A surnommée Devil’s Road

Emma se serait-elle perdue en voulant rejoindre Pecos ? Cela semble peu probable, car elle aurait dû se rendre compte que la route ne ressemble pas du tout à celle qu’elle devait emprunter pour se rendre au monastère. De plus, Emma s’était déjà rendue à Pecos et elle connaissait bien le trajet, pourquoi a-t-elle donc prit un autre chemin ? La famille de la vieille dame est formelle : malgré ses 71 ans, Emma n’avait aucun soucis de santé et elle était en possession de tous ses moyens. Mais ses enfants raconteront qu’elle avait parfois des problèmes pour s’orienter.

Emma se serait-elle bien perdue ? A-t-elle continué à pieds dans la forêt pour chercher de l’aide ? Les enquêteurs remarqueront des empreintes de pas autour de sa voiture, probablement ceux d’Emma. Mais étrangement, les empreintes restent autour de la voiture et ne se dirigent pas vers une autre direction. Les chiens policiers ont bien détecté l’odeur d’Emma près du véhicule, mais pas ailleurs.

Les policiers et des bénévoles vont effectuer des recherches dans la zone pendant plusieurs jours, un hélicoptère et des véhicules tout terrain seront également déployés, mais aucune trace de la vieille femme ne sera trouvée. Sa famille a promit une récompense de 20 000$ pour tout indice sur sa disparition. En la mémoire d’Emma, un mémorial fut érigé à l’endroit où sa voiture fut trouvée. Depuis 1998, il n’y a eu aucun indice ni aucun témoignage sur l’étrange disparition d’Emma Tresp.

Le mémorial dédié à Emma

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s