Lucas Markham et Kim Edwards : un jeune couple meurtrier.

Lucas et Kim

Kim et Lucas vivaient dans la ville de Spalding, dans le comté du Lincolnshire en Angleterre. Âgés de 14 ans seulement, ils se fréquentaient depuis un an et étaient très amoureux. Kim vivait avec sa mère Elizabeth Edwards, 49 ans, et sa petite soeur Katie, 13 ans.

Dans la journée du 15 avril 2016, les collègues d’Elizabeth s’inquiètent de ne pas la voir au travail. Elle était une employée sérieuse, dévouée, et cela faisait deux jours qu’elle était absente de son travail sans prévenir personne, chose qui ne lui ressemblait pas. Pendant ce temps, les professeurs de Kim et Katie s’étonnent que les filles soient absentes à l’école.

Kim et sa soeur Katie
Elizabeth Edwards

Sans nouvelles d’Elizabeth et de ses filles, des proches ont fini par prévenir la police, qui se rend à la maison des Edwards. Les policiers toquent plusieurs fois à la porte sans obtenir de réponse. En revanche, ils entendent le chien de la famille aboyer à l’intérieur. Les policiers vont alors forcer la porte d’entrée, et lorsqu’ils entrent dans la maison, ils découvrent Kim Edwards en compagnie de son petit-ami, Lucas Markham, enlacés sur un matelas, en train de regarder la télévision.

Les policiers vont alors demander à Kim où se trouvent sa mère et sa petite soeur. L’adolescente va leur répondre froidement « A l’étage ». Les policiers demandent ensuite au jeune couple s’il y a un problème, car cela fait quelques jours que leurs proches s’inquiètent de ne pas avoir de nouvelles. Lucas va leur répondre : « Pourquoi n’allez-vous pas vérifier à l’étage ? »

Les policiers s’exécutent. Ils entrent d’abord dans la chambre d’Elizabeth, et ils découvrent une scène d’horreur. Elizabeth Edwards gît sur son lit dans un bain de sang. La femme a été massacrée. Son meurtre a été tellement violent que du sang avait giclé sur les murs. Après cette horrible découverte, les policiers s’attendent au pire en entrant ensuite dans la chambre de Katie. Ils la découvrent morte dans son lit, recouverte de sang, dans le même état que sa mère.

Kim et Lucas sont alors arrêtés, et rapidement leurs profils se dessinent. Lucas Markham n’a jamais connu son père, et sa mère est décédée alors qu’il était petit. Il a principalement été élevé par sa tante et a toujours démontré un caractère agressif et colérique. Quant à Kim Edwards, elle a très peu de contact avec son père qui est accro aux drogues et qui est parti de la maison lorsqu’elle était petite. Elle avait également une relation tendue avec sa mère. Lorsque Kim avait six ans, sa mère l’avait violemment frappée à la mâchoire, et en réalisant ce qu’elle avait fait, Elizabeth avait prévenu les service sociaux. Par la suite, Kim et Katie avaient été placées en famille d’accueil durant plusieurs mois.

Cet événement avait traumatisé Kim, qui n’avait jamais pardonné à sa mère pour cela. Avec le temps, leur relation se dégradait de plus en plus. En revanche, Elizabeth et Katie s’entendaient à merveille et étaient très proches. Kim enviait la relation privilégiée entre sa mère et sa petite soeur, et cela avait créé une rivalité entre elles. Kim se sentait seule, mise à l’écart et incomprise. En revanche, leurs proches affirment qu’Elizabeth ne faisait pas de favoritisme entre ses filles. En 2015, Elizabeth avait demandé à son médecin généraliste une thérapie familiale.

Kim et Lucas habitaient la même rue et étaient scolarisés dans le même établissement. La jeune fille avait repéré Lucas après que celui-ci ait balancé une chaise à travers leur salle de classe lors d’une grosse colère. Cet acte violent avait fortement plu à Kim, et ils finirent par sortir ensemble. Leur relation était décrite comme fusionnelle. Tous deux détestaient leurs famille, l’école, leurs professeurs. De plus, ils subissaient du harcèlement à l’école et ils se sentaient à leur place que lorsqu’ils étaient ensemble. Elizabeth n’approuvait pas leur couple, elle pensait que Lucas avait une mauvaise influence sur Kim. Cela n’a fit qu’aggraver la relation entre la mère et la fille.

Après avoir découvert que Kim et Lucas avaient des relations sexuelles, Elizabeth avait interdit à l’adolescent de se rendre à nouveau chez elles. De plus, Elizabeth n’aimait pas les changements de comportement qu’elle voyait chez Kim depuis qu’elle avait rencontré Lucas. Les deux jeunes avaient décidé de se rebeller et un jour, ils avaient fugué ensemble jusque dans une forêt, où ils avaient emmené une tente avec d’autres affaires. Après plusieurs avis de recherche, les adolescents avaient pu être retrouvés au bout de cinq jours de fugue.

Lucas fini par être expulsé de son école et fut scolarisé dans un autre établissement. Kim et Lucas n’allaient donc plus en cours ensemble, mais cela n’a fait que les rapprocher davantage. Ils se sentaient seuls contre tous, et ils s’étaient promis que rien ne les séparerait. Puisqu’ils ne se voyaient plus à l’école, et que Lucas n’avait plus le droit d’aller chez elle, Kim avait alors commencé à s’incruster chez Lucas. Mais chaque fois qu’elle revenait chez elle, elle se rendait compte que ses effets personnels disparaissaient au fur et à mesure. Elle apprit alors que ses affaires étaient données à Katie. La relation entre les deux soeurs devenait de plus en plus tendue.

La situation chez elle était tellement insoutenable pour Kim qu’elle racontait tout ce qui se passait à Lucas. Un jour, alors qu’elle se plaignait pour la énième fois de sa mère et de sa soeur, Lucas lui avait dit calmement : « Nous devrions tuer ta mère. », ce à quoi Kim avait acquiescé. Par la suite, ils commencèrent à planifier leur crime, se disant que même s’ils se faisaient prendre cela ne changeait rien, car le monde était contre eux et qu’ils n’avaient plus rien à perdre.

Le lundi 11 avril 2016, vers minuit, Lucas arrive chez Kim, portant un sac à dos avec quatre couteaux de cuisine à l’intérieur. Il grimpe jusqu’à la fenêtre de la salle de bain et tape plusieurs fois, mais Kim ne l’entend pas car elle dort. Lucas s’en va. Il revient le lendemain soir, mais encore une fois Kim ne l’entend pas. Le mercredi 13 avril au soir, Kim lui ouvre enfin la fenêtre de la salle de bain et le fait entrer. Lucas prend un couteau, enlève ses chaussures, entre prudemment dans la chambre d’Elizabeth et se jette sur elle pour la tuer. Il lui assène deux coups de couteau dans la gorge, c’est alors qu’Elizabeth se réveille brusquement et tente de se défendre. Elle sera alors poignardée cinq fois dans les mains. Lucas va ensuite lui plaquer un coussin sur la tête, tandis qu’Elizabeth le griffe pour tenter de se libérer.

Kim racontera : « Elle luttait. Elle a tendu la main, alors je l’ai attrapée et je l’ai tenue. Quand j’ai réalisé que c’était sa main, j’ai immédiatement retiré la mienne. Je me suis assise à côté de la porte. J’étais sur le point de faire une crise de panique. Mes jambes tremblaient. Puis j’ai tourné en rond en me disant que tout allait bien se passer, que tout était bientôt terminé. Dix minutes plus tard, elle était morte. Elle s’était en quelque sorte relâchée et ne se débattait plus, mais elle émettait des sortes de gargouillements. Il me semble avoir demandé : « Est-ce qu’elle est morte ? » »

Elizabeth est bien morte. Le couple entre ensuite dans la chambre de Katie, où la jeune fille dort profondément. Lucas va également la poignarder deux fois à la gorge avant de l’étouffer avec un oreiller. Kim dira que les derniers mots de sa petite soeur étaient : « Je ne peux pas… » et que sa voix était méconnaissable. Après les meurtres, les adolescents se lavent, descendent le matelas de Kim dans le salon et ont des relations sexuelles tout en regardant les films Twilight. Kim et Lucas prévoient de se suicider le lendemain à 14h, et les policiers découvriront plus tard une lettre d’adieu écrite par Kim : « Je veux que nos cendres soient dispersées dans notre endroit à nous. De la part de Lucas et de Kim : on n’en a plus rien à foutre. » Mais ils ne passeront jamais à l’acte.

Interrogée sur les raisons de ces meurtres, Kim expliquera :  « Depuis toute petite, je ne me suis jamais entendue avec ma mère. Je savais qu’elle préférait ma sœur à moi. Elle affirmait que non, mais je sais qu’elle mentait. Elles parlaient souvent ensemble, et à chaque fois que je me disputais avec ma mère, Katie prenait son parti… Lucas déteste me voir contrariée. C’est pour ça qu’il n’aimait pas ma mère et ma sœur. Je me suis débarrassée de mon plus gros problème, celui qui me déprimait le plus, à savoir ma mère. Ça a été un soulagement. »

Face à leurs actes, Kim et Lucas se sont toujours montré détachés. Lucas dira que selon lui, il avait fait ce qu’il fallait. Lors du procès, Kim a voulu plaider non coupable car elle prétendait souffrir de troubles mentaux et de pressions psychologiques. Mais le psychiatre ayant évalué Kim lors d’une tentative de suicide en 2015 affirme qu’elle ne présentait aucun trouble mental, et le jury a ajouté qu’elle n’avait donc aucune excuse pour alléger sa peine. Le criminologue David Wilson a décrit les deux adolescents comme ayant un haut niveau de psychopathie. En novembre 2016, Kim et Lucas ont été condamnés à passer minimum 17 ans en prison.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s