Morgan Nick : kidnappée à un match de baseball.

Morgan est née le 12 septembre 1988 à Ozark dans l’Etat de l’Arkansas. Ses parents sont Colleen et Moris John Nick ; ces derniers ont divorcé mais ils étaient restés en bons termes. Morgan était l’aînée de trois enfants et était décrite comme timide et calme, aimant les animaux et le dessin.

Le soir du 9 juin 1995, Morgan et sa mère Colleen se rendent à Alma, une ville de l’Arkansas, pour assister à un match de baseball. Le match commençait à 21h00 et malgré l’heure un peu tardive la mère et la fille étaient heureuses de pouvoir passer du temps ensemble. Aux alentours de 22h30, deux amis de Morgan qui assistaient également au match avec leurs parents sont allés la voir pour lui demander si elle voulait aller capturer des lucioles avec eux près du stade. Au début, Colleen était un peu réticente à l’idée de laisser sa fille s’amuser seule avec des amis ; le lieu est très fréquenté et elles ne connaissent pas très bien la ville. Mais Colleen fini par céder après que des parents l’aient informée que l’endroit était sûr pour les enfants.

Morgan et ses amis sont donc allés s’amuser non loin. Mais un peu plus tard, lorsque les amis de Morgan reviennent vers 22h45, la petite fille est absente. Colleen leur demande où se trouve sa fille et pourquoi elle n’est pas avec eux, et les enfants vont répondre calmement qu’elle se trouve près de sa voiture, une Nissan Stanza. Colleen se dirige donc vers la voiture, mais sa fille ne s’y trouve pas. La mère sent la panique l’envahir alors qu’elle commence à fouiller le parking et à appeler sa fille en vain, et un entraîneur va finir par prévenir la police pour signaler la disparition de Morgan. Le même soir, Moris John Nick est prévenu de la disparition de sa fille.

Des policiers sont arrivés sur les lieux en quelques minutes et ils ont commencé à chercher la fillette en pensant qu’elle s’était simplement perdue. Mais depuis le début Colleen ne croit pas à cette version, elle sait que sa fille est timide et craintive et qu’elle ne se serait jamais éloignée trop loin, surtout dans un endroit avec autant de monde.

Lorsque les enfants ayant joué avec Morgan vont être interrogés, ils diront que la petite fille s’était dirigée à un moment vers la Nissan Stanza de sa mère pour y vider le sable dans ses chaussures. C’est alors qu’un homme caucasien avec un air ‘effrayant’ se serait approché d’elle. Ils ajouteront qu’il avait les cheveux poivre et sel, légèrement bouclés et coiffés en arrière, avec une barbe, une moustache et mesurant environ 1m80. Ce soir-là il portait seulement un short en jean bleu et il aurait parlé avec un accent ‘hillbilly’ (ndlr : hillbilly est un terme péjoratif pour désigner le stéréotype des campagnards américains grossiers.) Ils affirmeront que l’homme les avaient regardé attentivement alors qu’ils jouaient avec Morgan. Des témoins diront avoir vu cet homme conduisant une camionnette rouge dotée d’une coque de camping-car avec des rideaux aux fenêtres, ayant été abîmé à l’arrière et immatriculé dans l’Arkansas. La camionnette aurait été vue quittant les lieux au même moment où Morgan a disparu.

Portrait-robot du suspect

Alors que les policiers continuent d’enquêter, ils vont apprendre qu’une tentative d’enlèvement avait eu lieu à Alma quelques heures avant la disparition de Morgan. Le suspect conduisait une camionnette rouge. Le 10 juin, le lendemain de la disparition de Morgan, un homme avait tenté de convaincre une petite fille 9 ans de le suivre dans les toilettes pour homme, mais la fillette avait réussi à s’enfuir. Cela s’est produit à Fort Smith, à seulement 20km d’Alma. Lorsque la petite fille sera écoutée par les policiers, elle dira que l’homme ressemblait au croquis du suspect qui aurait enlevé Morgan.

A la fin du mois de juin 1995, Albert Harvey, qui vivait à Stuttgart dans l’Arkansas, va apporter un témoignage aux enquêteurs. Il dira avoir chassé un homme qui essayait de s’introduire dans sa camionnette alors qu’il tirait avec lui une petite fille ressemblant à Morgan. Le jour même d’intenses recherches vont être effectuées sur les lieux et les parents de Morgan vont également se rendre à Stuttgard. Mais lorsque les policiers vont faire passer le test du polygraphe à Albert pour vérifier son témoignage, ils découvriront que l’homme a menti. Il va finalement avoué avoir inventé cette histoire et il sera arrêté. Un an après la disparition de sa fille, Colleen a créé la Morgan Nick Foundation, une organisation à but non lucratif qui aide les parents d’enfants disparus. L’Etat de l’Arkansas va également renommer son système ‘Amber Alert‘ en ‘Morgan Nick Alert‘.

En janvier 2000, la police d’Etat et le FBI ont commencé une fouille à Booneville, situé à une heure d’Alma, après avoir eu une information comme quoi Morgan serait enterrée là-bas. Mais rien ne sera trouvé. Au fil du temps, faute de nouveaux éléments, l’affaire Morgan Nick est devenue un cold-case. En 2021, le service de police d’Alma rend publique une photo prise au match de baseball le 9 juin 1995, où nous voyons la camionnette qui appartiendrait au ravisseur de Morgan. Le service de police demande de l’aide pour identifier le propriétaire du véhicule.

En 2021 également, Billy Jack Lincks est nommé comme principale personne d’intérêt dans l’enlèvement de Morgan Nick. L’homme était originaire du comté de Crawford, en Arkansas, et avait servi dans l’armée durant la Seconde Guerre Mondiale. Dans les années 1970, Lincks était retourné vivre à Van Buren, une ville très proche d’Alma. En août 1995, soit deux mois après la disparition de Morgan, il avait tenté de kidnapper une petite fille à Van Buren. Il purgeait une peine de prison pour tentative d’enlèvement d’enfant au moment de sa mort en 2000. Le FBI tente maintenant d’obtenir davantage de détails sur la vie de cet homme ainsi que ses activités. Ils encouragent également toutes personnes connaissant Lincks à venir leur donner davantage d’informations.

A ce jour, Morgan Nick n’a jamais été retrouvée mais Colleen refuse de perdre espoir : « Jusqu’à ce que quelqu’un puisse me dire que Morgan n’a pas survécu, alors je vais me battre tous les jours pour qu’elle rentre à la maison […] Morgan, ce n’est pas grave si tu nous as oubliés, ou si tu n’es pas sûre de qui tu es, mais nous ne t’avons jamais oubliée. Nous nous battons toujours pour toi. Nous avons une armée de gens qui se battent pour toi et nous venons te chercher .»

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s