Sierah Joughin : enlevée et tuée en rentrant chez elle.

Sierah est née le 11 février 1996 dans le comté de Lucas en Ohio. Elle a grandit dans la ville de Delta et a été diplômée du lycée en 2014, avant de fréquenter l’université de Toledo où elle étudiait la gestion des ressources humaines. Ses proches la décrivent comme une jeune fille souriante et extravertie.

Sierah était en couple depuis plusieurs années avec Joshuah Kolasinski. Le 19 juillet 2016 vers 17h, elle va rendre visite à son petit-ami à vélo.Vers 19h, Sierah rentre chez elle sur son vélo, mais Joshuah l’accompagne sur la moitié du chemin en moto. A ce moment-là, Joshuah prend une photo de sa petite-amie où nous la voyons souriante et heureuse, puis leurs chemins se séparent.

James Worley: Victim Sierah Joughin's last moments | news.com.au —  Australia's leading news site
Sierah et Joshuah
Last image of Sierah Joughin, taken by her boyfriend on his motorcycle  shortly before she was abducted and murdered. : r/lastimages
La dernière photo de Sierah

Ce soir-là à 21h30, Sheila Vaculik, la mère de Sierah, rentre chez elle. Elle remarque que la lumière de la chambre de sa fille n’est pas allumée, et elle se dit qu’elle est restée chez Josh plus tard que prévu. Mais pendant ce temps, Joshuah a envoyé plusieurs textos à Sierah pour savoir si elle était bien rentrée, mais aucun réponse de sa part. Il a également tenté de la joindre sur son téléphone, en vain. C’était quelque chose d’inhabituel pour Sierah de ne pas répondre à ses appels et à ses messages. A 22h30, alors qu’il s’inquiète de plus en plus, Josh appelle finalement Sheila pour lui demander si Sierah est à la maison. Sheila va tomber de très haut. Directement, la famille de Sierah va demander à ses amis s’ils ont des nouvelles, ils vont également appeler les hôpitaux du coin au cas où elle aurait eu un accident sur son vélo, mais personne ne sait où se trouve la jeune fille. La police va ainsi être prévenue.

Comme il était la dernière personne à avoir vu Sierah, Joshuah fut le premier à être interrogé par les policiers. Il expliquera qu’il avait bien accompagné Sierah sur une partie du chemin pour qu’elle rentre chez elle, et qu’il n’avait plus eu de ses nouvelles par la suite. Durant la nuit au cours des recherches, un policier qui fouillait la route qu’avait emprunté Sierah va faire une découverte troublante. La route était longée par un champs de maïs, et le policier a remarqué qu’une section de maïs avait été écrasée. Alors qu’il s’approche de l’endroit, le policier est assaillit par une odeur de gaz. Il découvre alors le vélo de Sierah. Du sang tâchait le siège et les poignées. Une chaussette de Sierah, une boîte de fusibles automobiles, une paire de lunettes de soleil pour homme et un tournevis couvert de sang seront également trouvés sur les lieux.

Un agriculteur va également ramené à la police un casque de moto en sang qu’il avait trouvé dans le champs de maïs. Les policiers se sont alors rendus chez Josh, car ils savaient qu’il possédait une moto. Ils vont fouiller sa maison, sa moto et sa voiture, mais ils ne trouveront rien pour l’incriminer.

James Worley

Le FBI va relever l’identité des délinquants enregistrés dans la région, et ils vont porté leur attention sur un homme nommé James Worley. Il vivait avec sa mère sur une propriété qui possédait plusieurs granges, à seulement 3 kilomètres du lieu où Sierah avait disparu. De plus, l’homme avait un lourd casier judiciaire. En 1990, James Worley avait volontairement percuté une jeune femme nommée Robin Gardner, alors qu’elle faisait du vélo. Il avait ensuite essayé de la forcer à monter dans son camion sous la menace d’un tournevis, mais Robin avait réussi à s’échapper. James fut condamné à de la prison pour cette tentative d’enlèvement, mais il avait purgé seulement 3 ans d’emprisonnement. Au début des années 2000, il retourna deux ans en prison pour avoir cultiver de la marijuana et pour possession illégale d’armes.

Une équipe de policiers se rendit à la maison de James pour l’interroger. Ils avaient également pu obtenir un mandat de perquisition, et en fouillant la grange ils découvrirent une pièce où se trouvaient des sous-vêtements tâchés de sang, des serres-câbles, des jouets sexuels, du ruban adhésif, un matelas pneumatique, et un congélateur qui sentait l’eau de javel. Lors de son interrogatoire, James a nié connaître Sierah, mais l’ADN de la jeune fille a été trouvé sur le matelas et sur le ruban adhésif. Le même jour, le corps de Sierah a été retrouvé dans un champ, enterré dans une tombe de fortune. Elle avait été bâillonnée avec un joute en plastique, ses poignets étaient attachés derrière son dos et elle portait une couche pour adulte. Elle avait également une blessure au crâne. Les sous-vêtements trouvés chez James Worley étaient les siens, mais l’autopsie a confirmé qu’elle n’avait subit aucune agression sexuelle, et que la cause de la mort était l’asphyxie.

Le 16 août 2016, James est inculpé de dix-neuf chefs d’accusation et emprisonné. Le 28 mars 2018, il est accusé de dix-sept chefs d’accusation sur les dix-neuf, dont le meurtre aggravé. La défense a tenté de plaidé pour un emprisonnement à perpétuité en raison des problèmes mentaux de James, mais l’accusation a répliqué que ses problèmes mentaux n’étaient pas assez conséquents pour le disculper, et qu’il savait faire la différence entre le bien et le mal. Le 16 avril 2018, James Worley est reconnu coupable et condamné à mort. Après avoir été reportée plusieurs fois, sa date d’exécution a été fixée au 20 mai 2025.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s