L’affaire Missy Bevers : était-elle attendue par son meurtrier ?

Terry « Missy » Bevers est née le 9 août 1970 à Graham au Texas, aux Etats-Unis. En 1998, elle se marie avec Brandon Bevers avec qui elle aura trois filles. Missy vivait à Midlothian dans l’Etat du Texas avec sa petite famille. Dynamique et sportive, elle exerçait en tant que professeur de fitness et était très appréciée par ses élèves.

Missy avait pour habitude de donner ses cours de fitness très tôt le matin sur le parking d’une église, la Creekside Church. Depuis quelques jours il pleut averse sur la région, et le 17 avril 2016 Missy poste un message sur Facebook où elle informe ses élèves que le cours de fitness du lendemain sera maintenu, mais au lieu se de dérouler sur le parking il se fera donc exceptionnellement à l’intérieur de l’église.

Le 18 avril 2016, vers 3h50 du matin, les caméras de surveillance à l’intérieur de l’église filment une personne non identifiée et affublée d’une tenue de policier et d’un casque, qui erre seule dans les couloirs. On pense d’abord à quelqu’un qui s’est infiltré dans l’église dans le but de voler des objets, mais on se rend rapidement compte que l’individu n’a pas le profil d’un cambrioleur. Il déambule tranquillement dans l’église, ouvre certaines portes, mais il ne prend aucun objet. Cependant, on remarque qu’il tient un marteau à la main. Son attitude calme et détachée semble montrer qu’il attend quelqu’un. A 4h16, une caméra de surveillance filme Missy arriver à l’église et y entrer afin de préparer son cours qui doit se dérouler une heure plus tard. Vers 5h06 du matin, les élèves de Missy appellent le 911 lorsqu’ils découvrent son corps sans vie dans l’église.

Les images du suspect

La pauvre femme baigne dans une marre de sang, et lorsque les secours arrivent, ils ne peuvent que constater son décès. Elle présente des blessures importantes à la tête et au thorax. Un examen du bâtiment a révélé que l’intrus était entré par effraction par une porte latérale. Il est clair pour les enquêteurs qu’il s’agit bien d’un meurtre prémédité, et non d’un cambriolage qui aurait mal tourné. Encore une fois, l’attitude du suspect ne correspond pas à un cambrioleur, il ne semble pas s’intéresser à ce qui se trouve dans les pièces, et après vérification on constate qu’aucun objet n’a été volé dans l’église. Sur les caméras, on le voit en revanche taper plusieurs dans le mur d’un couloir avec son marteau, comme s’il cherchait à faire croire à un cambriolage qui aurait tourné à la lutte. De plus, on pense qu’il devait forcément savoir que Missy devait se rendre à l’église à cette heure-là, et qu’elle serait seule.

Lorsqu’on se penche sur les images filmées cette nuit là, on remarque que l’individu a une démarche assez particulière, il marche les jambes en « canard », et semble presque boiter de la jambe droite. On pense qu’il ferait entre 1m57 et 1m70. Certains ont même penser qu’il pourrait s’agir d’une femme. Il est fort probable que le meurtre de Missy fut filmé par les caméras à l’intérieur de l’église, mais les images ne furent jamais rendues public. Un minuscule ADN sera retrouvé sur la scène de crime, mais malheureusement pas en quantité suffisante pour être analysé.

Rapidement, les enquêteurs font une nouvelle découverte. Plus tôt ce matin-là, environ deux heures avant le meurtre, une Nissan Altina de 2010-2012 a été filmée par des caméra de surveillance en train de circuler sur le parking d’un magasin SWFA Outdoor, situé à environ 800 mètres de l’église. Le conducteur, qui n’a pas été identifié, a une attitude des plus étranges. A bord de sa voiture, on le voit faire lentement le tour du bâtiment, s’arrêter quelques minutes, éteindre ses feux et les rallumer, pour ensuite continuer à faire le tour du magasin. Ce petit manège dure environ six minutes. Mais tout comme le conducteur, la plaque d’immatriculation du véhicule n’a pas pu être identifiée.

L’entourage de Missy sera rapidement interrogé, dont Brandon, son mari. L’attitude de Brandon a été jugée suspicieuse car il disait ne pas vouloir savoir qui aurait pu commettre cet acte, mais l’homme possède un alibi : au moment des faits, il se trouvait à plus de 965km d’ici. Il précise plus tard que s’il voulait se tenir éloigner de l’enquête, c’était pour le bien de ses filles qui étaient très perturbées par les événements. Plus tard, une amie de Missy va confier aux enquêteurs que quelques jours avant le meurtre, Missy avait reçu un message anonyme sur LinkedIn qu’elle avait jugé inquiétant, mais elle ne se rappelle plus du pseudonyme du profil.

Rapidement, les soupçons vont ensuite se tourner vers Randy Bevers, le père de Brandon, et donc le beau-père de Missy. En effet, on constate que la corpulence ainsi que la démarche du suspect et celle de Randy ont des similitudes particulièrement troublantes, voire quasiment identiques.

Brandon et Randy Bevers

Quatre jours après le drame, on apprend que Randy s’était présenté au pressing avec un t-shirt tâché de sang. Il disait qu’il s’agissait du sang de son chien qui s’était battu avec un autre chien. Le vétérinaire sera interrogé, et il confirmera l’histoire. Mais les soupçons continuent de peser sur lui. On apprend alors que comme son fils, Randy a un alibi : il se rendait en Californie avec sa femme au moment du meurtre. Mais cela ne rassure pas l’opinion public. Il est étrange que précisément ce jour-là, Randy et Brandon aient fait en sorte de se fournir chacun un alibi en se trouvant très loin de la ville.

Mais dans ce cas, si Randy est bien le coupable, pourquoi s’en serait-il prit à sa belle-fille qui était une femme sans histoires ? Certains avancent la théorie qu’il aurait fait cela pour aider son fils qui subissait une situation compliquée avec sa femme. En effet, depuis quelques temps, le couple avait des problèmes financiers et relationnels. En fouillant le téléphone portable de Missy, on trouvera également des messages échangés avec des hommes, où elle semblait flirter avec eux. Les enquêteurs se demandent alors si Missy avait déjà trompé Brandon, et qu’il avait décidé de se venger avec l’aide de son père. En tout cas, aucun nom d’un potentiel amant ne fut révélé, et les enquêteurs finiront pas écarter Randy de la liste des suspects, faute de preuves tangibles.

Etant donné que l’intrus de l’église fut également soupçonné d’être une femme, les enquêteurs se sont un peu plus penchés sur cette théorie. Comme Missy flirtait apparemment avec d’autres hommes, peut-être s’agissait-il de la femme vengeresse d’un de ses amants ? La femme porterait des chaussures trop larges ou trop lourdes, ce qui expliquerait cette démarche étrange. Elle aurait également pu s’ajouter plusieurs couches de vêtements afin de tromper sur sa corpulence. Mais pourquoi cet habit de policier ? Peut-être que l’époux de cette femme était policier, et qu’elle avait utilisé son uniforme pour se déguiser aux yeux des caméras. Peut-être s’agissait-il d’une manière d’éviter les problèmes avec de potentiels témoins : en voyant un policier vaquer à ses occupations, les gens n’oseraient sans doute pas l’importuner. Le déguisement aurait également pu servir à approcher plus facilement Missy, qui aurait baisser sa garde à la vue de ce prétendu policier.

On étudie également la théorie d’un tueur à gage qui aurait été engagé par Randy et Brandon, leur permettant ainsi de se créer leurs alibis. Mais encore une fois, cela ne reste qu’une supposition.

Malgré les images de vidéosurveillance de l’individu et de la voiture suspecte filmée la même nuit, on ne sait toujours pas qui a pu s’en prendre à cette mère de famille appréciée de tous, ni pourquoi. Cependant, bien que Randy fut écarté de la liste des suspects par la police, il reste tout de même le principal coupable aux yeux de l’opinion public. Non seulement à cause des fortes similitudes entre lui et l’intrus de l’église, mais également car il connaissait l’emploi du temps de Missy. Mais encore une fois, il n’y a pas assez de preuves concrètes pour l’inculper.

Au moment de sa mort, Missy avait 45 ans. Elle laisse derrière elle ses trois filles, qui sont maintenant élevées par Brandon.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s