L’affaire Yingying Zhang : une étudiante chinoise assassinée.

Yingying Zhang

Yingying est née le 21 décembre 1990 à Nanping, une ville de la province du Fujian en Chine. Elle y vivait avec ses parents et son frère cadet. Yingying était une jeune femme brillante qui fut diplômée de l’Université de Sun Yat-sen en 2013, et également diplômée de l’Université de Pékin en 2016.

En 2017, Yingying est invitée à poursuivre des recherches sur la photosynthèse par l’Université de l’Illinois. Elle quitte alors son pays natal pour la première fois de sa vie pour s’installer aux Etats-Unis, ayant pour projet de revenir en Chine pour tard et d’enseigner là-bas.

Une fois aux Etats-Unis, elle emménage seule dans un appartement du campus universitaire. Par la suite, elle voudra chercher une nouvelle habitation un peu moins chère, et c’est ainsi que l’après-midi du 9 juin 2017, Yingying prend un autobus afin de se rendre à un rendez-vous avec Rontrez Stone, un agent de location avec qui elle devait visiter un complexe d’appartements. Avant de partir, Yingying envoie un SMS à Rontrez vers 13h40 pour le prévenir qu’elle aurait du retard. Elle prend le bus depuis Orchard Downs jusqu’à l’intersection de Sprinfield et Matthews Street, où Yingying descend pour prendre une autre ligne de bus censée l’emmener à One North, le lieu de son rendez-vous. Cependant, elle s’est rendue compte qu’elle était du mauvais côté de la rue et elle a par la suite raté son bus suivant de justesse, celui-ci ne s’étant pas arrêté lorsqu’elle lui a fait signe. Yingying a donc marché jusqu’au prochain pâté de maisons pour rejoindre un arrêt de bus.

She's gone forever': Brendt Christensen bragged to girlfriend that he  killed Chinese scholar Zhang Yingying | South China Morning Post

A 14h10, Rontrez attends toujours Yingying, mais la jeune femme tarde à arriver. Il tente de la contacter sur son téléphone, mais elle ne réponds pas, et elle ne se rendra jamais au rendez-vous. Par la suite, les amis de Yingying, ne la voyant pas rentrer, ont commencé à s’inquiéter, ainsi que ses professeurs. A 21h24, l’un de ses professeurs a finalement prévenu la police.

Le service de police de l’Université de l’Illinois et d’Urbana ont collaboré avec le FBI pour tenter de retrouver Yingying, et ils vont ainsi retrouver des images de vidéosurveillance assez troublantes. On y voit la jeune femme attendre à son arrêt de bus, seule, lorsqu’une Saturn Astra noire passe à côté d’elle aux alentours de 14h00. La voiture fait alors demi-tour et s’arrête près de son arrêt de bus. Le conducteur interpelle Yingying, qui s’approche et se met à discuter avec lui, avant de monter dans la voiture. Il fut difficile pour les policiers de discerner la plaque d’immatriculation sur les images. Cependant, ils vont réussir à retrouver les 18 propriétaires de Saturn Astra enregistrées dans la région du comté de Champaign et à tous les interroger.

Yingying discutant avec le conducteur
Peut être une image de 1 personne
Brendt Allen Christensen
Terra Bullis Now: Brendt Christensen's Girlfriend Today | Heavy.com

Parmi eux se trouve Brendt Allen Christensen, né en 1989. Diplômé de l’Université  Wisconsin-Madison en 2013, il avait aussi obtenu un doctorat en physique à l’Université de l’Illinois en mai 2017. Il était dans un mariage ouvert avec certaine Michelle Zortman, et en plus de sa femme il avait également une petite-amie, Terra Bullis. Les enquêteurs ont rapidement remarqué que la Saturn Astra qui avait récupéré Yingying présentait le même défaut que celle de Brendt, un enjoliveur fissuré, ainsi qu’un toit ouvrant identique. Il fut interrogé et dira qu’il ne se souvenait plus de ce qu’il faisait au moment de la disparition de Yingying. Le FBI et la police ont exécuté un mandat de perquisition pour fouiller sa voiture plus en détail, et ils remarquent que la portière côté passager avait été nettoyée beaucoup plus méticuleusement que les autres portes.

Lorsqu’il est à nouveau interrogé le 15 juin, le FBI annonce à Brendt qu’ils savent que c’est lui qui avait récupérer Yingying dans sa voiture. Brendt devient mal à l’aise et avoue avoir récupérer une femme asiatique ce jour-là, mais qu’il ne savait pas qu’il s’agissait de Yingying. Il prétend que la femme avait paniqué lorsqu’il avait prit un mauvais virage et qu’il l’avait laissée sortir de sa voiture sans savoir où elle pouvait se trouver actuellement.

Au moment où Brendt se fait interroger, les policiers obtiennent un mandat de perquisition pour fouiller son appartement. Ils découvrent des tâches suspectes sur son matelas, sous le tapis de la chambre ainsi que sur une batte de baseball. Ces objets furent envoyés en laboratoire pour des tests ADN. Ils récupèrent ensuite les ordinateurs et le téléphone portable de Brendt pour les analyser.

Brendt Christensen in court for Illinois kidnap of Yingying Zhang - BBC News

Les enquêteurs vont par la suite demander à Terra Bullis, la petite-amie de Brendt, de l’enregistrer en cachette, ce qu’elle va accepter. Le 29 juin 2017, alors qu’ils participent à une marche commémorative pour Yingying, Terra enregistre Brendt lui avouer qu’il avait séquestré Yingying dans son appartement. Il racontera en détails les sévices qu’il lui aurait fait subir, qu’il lui avait lié les mains avant de l’abuser sexuellement et de l’étrangler. Il dira ensuite qu’il lui avait fracassé le crâne avec une batte de baseball avant de l’emmener dans la baignoire pour la décapiter. Par la suite, il s’était débarrassé de ses restes et avait nettoyé son appartement, en ajoutant qu’elle ne serait jamais retrouvée. Le 30 juin, Brendt est arrêté par le FBI.

Lors du procès, on apprend que son mariage avec Michelle Zortman était au plus mal, et ils avaient alors décidé de vivre un mariage ouvert. Brendt avait donc une petite-amie et Michelle sortait aussi avec quelqu’un de son côté. Lorsqu’il était allé voir un conseiller pour son mariage en 2017, il a admit avoir des problèmes d’alcool et de drogues, ainsi que des fantasmes très sombres. En effet, il avait commencé à s’intéresser de très près aux tueurs en série, et particulièrement à Ted Bundy, pour qui il avait une véritable obsession. Par la suite, il passait beaucoup de temps sur des sites Web qui parlaient de meurtres et d’enlèvements, allant même jusqu’à chercher des jeunes femmes pour des enlèvements consensuels. Dans l’enregistrement, Brendt se vante également d’avoir un nombre de victimes supérieur à celui de Jeffrey Dahmer et John Wayne Gacy, mais le FBI n’a jamais pu prouver ses dires.

Le tribunal apprend que le 9 juin 2017, Michelle Zortman avait quitté l’appartement tôt pour partir en week-end avec son petit-ami. Quant à Brendt, il était arrivé sur le campus universitaire à 9h30 avant d’approcher une étudiante nommée Emily Hogan. Il se serait fait passer pour un policier infiltré auprès d’elle et lui aurait montré un badge, avant de l’inviter à monter dans sa voiture pour répondre à des questions. Mais la jeune femme était méfiante et a refusé de le suivre. Elle aurait ensuite mit un message sur Facebook pour avertir les autres étudiants qu’un homme se faisait passer pour un policier. A 13h30, Brendt continuait de chercher une proie et a vu Yingying courir après son bus. Saisissant sa chance, il a attendu qu’elle se retrouve seule à l’arrêt de bus pour l’approcher et la faire monter dans sa voiture.

La Défense a contesté la peine de mort et a demandé au jury de tenir compte des problèmes de Brendt, expliquant qu’il avait des idées noires, qu’il avait eu beaucoup de problèmes dans son mariage et avec l’alcool. Brendt vivait mal le fait d’être dans un mariage ouvert et que sa femme ait un petit-ami à côté. Quelques jours avant la mort de Yingying, Michelle lui avait annoncé qu’elle partirait en week-end avec son petit-ami au même endroit où Brendt et elle avaient passé leur lune de miel, et cela aurait été l’élément déclencheur qui aurait poussé Brendt à laisser libre court à ses pulsions meurtrières.

Inside the interrogation of the man who killed University of Illinois  scholar Yingying Zhang - ABC News

Lors d’une audience, Lifeng Ye, la mère de Yingying, a exigé que Brendt lui dise où il avait caché le corps de sa fille afin de lui offrir une sépulture décente en Chine, mais l’homme resta silencieux. Brendt Allen Christensen fut reconnu coupable d’enlèvement et de fausses déclarations au FBI, et il fut condamné à la prison à vie sans possibilité de libération conditionnelle. En 2018, il révéla qu’il avait découpé le corps de Yingying en plusieurs morceaux et qu’il les avait placés dans trois sacs poubelles pour ensuite les jeter dans une benne à ordures, avant que tout cela ne soit envoyés dans une décharge située à Vermillon. La décharge étant très grande avec pas moins de 10 mètres de déchets, les chances de retrouver les restes de Yingying sont très faibles.

Au moment de sa mort, Yingying avait seulement 26 ans. Elle rêvait de devenir enseignante et avait pour projet de se marier avec son fiancé lors de son retour en Chine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s