Disparition en croisière : le cas Amy Lynn Bradley.

En 1998, la jeune Amy Lynn Bradley venait tout juste d’être diplômée en éducation physique de l’université de Longwood en Virginie, lorsqu’elle disparue mystérieusement en vacances.

Née le 12 mai 1974 à Petersbourg dans l’Etat de Virginie aux Etats-Unis, Amy était une jeune femme très sportive et aimée de tous. C’était le genre de personne qui s’entendait bien avec tout le monde. Après ses études, elle avait emménagé seule dans un appartement et elle comptait travailler dans le domaine du sport.

Un jour de 1998, alors que Amy est âgée de 23 ans, son père Ron annonça qu’il avait gagné une croisière pour deux personnes. Les parents de la jeune femme avaient prévu de faire cette croisière ensemble, mais ils proposèrent finalement à Amy et à son petit frère Brad de les rejoindre afin de faire un voyage familiale. Bien que Amy était une excellente nageuse, elle avait une très grande peur de l’océan et fut tout d’abord réticente. Néanmoins, elle se laissa convaincre de faire ce voyage et le 21 mars 1998, Amy et sa famille montèrent à bord du Rhapsody of the Seas, un immense bateau de croisière pouvant accueillir plus de 2400 passagers. Le navire était en route pour les Antilles.

Les Bradley en croisière.

A bord du Rhaposdy, Amy sympathisa très vite avec certains employés. Tout se passait bien, la famille passait du bon temps. A un moment, la famille Bradley fut prise en photo par un photographe du bateau, et un peu plus tard, lorsqu’ils allèrent pour récupérer leurs photos de famille, ils se rendirent compte d’un fait pour le moins troublant : toutes les photos d’Amy avaient déjà été achetées par une personne inconnue… Bizarre, me direz-vous. Mais les Bradley ne se sont pas plus inquiété que ça, pensant sans doute à une erreur, et ils continuèrent à profiter de leur croisière. 

Dans la nuit du 24 mars, Amy et Brad sont allés dans l’un des bars du bateau où jouait le groupe Blue Orchid. Amy sympathisa avec l’un des membres nommé Alister Douglas, surnommé Yellow. Yellow semblait flirter avec Amy, et bien que celle-ci n’avait pas l’air intéressée, elle accepta tout de même de danser avec lui. 

Plus tard, Yellow affirmera aux enquêteurs qu’il s’était séparé de Amy vers 1h du matin. Chose qui fut contredite par le père de Amy, qui dira que lorsqu’il était descendu au bar pour vérifier que ses enfants allaient bien, il était presque 3h du matin, et il avait vu que Amy était toujours en compagnie de Yellow à ce moment-là.. 

Plus tard dans la soirée, Amy et Brad rentrèrent ensemble dans leur cabine et se posèrent sur le balcon pour discuter. A un moment, Brad partit se coucher tandis que Amy décida de rester un peu sur le balcon. Brad se réveille une première fois, voit que Amy est toujours sur le balcon, et se rendort. Vers 5h30 du matin, Brad se réveille à nouveau et voit que Amy n’est plus sur le balcon, et qu’elle a laissé ses chaussures. Sur le coup, Brad ne s’est pas trop inquiété, mais à 6h du matin toujours sans nouvelles de sa soeur, il a commencé à trouver ça louche. Brad parti réveiller ses parents et ils commencèrent à chercher Amy partout sur le bateau. Selon Ron Bradley, ce n’était pas dans les habitudes de sa fille de partir comme ça sans prévenir.

Pendant les recherches, Brad croisa le chemin de Yellow, qui l’arrêta et lui dit « Je suis désolé d’apprendre ce qui est arrivé à ta soeur. » A ce moment là, seul le capitaine et la sécurité étaient censés être au courant que Amy était recherchée.

Le bateau allait bientôt s’accoster sur l’île Curaçao, et les parents d’Amy craignaient que leur fille puisse descendre sans eux sur l’île, ou que quelqu’un responsable de sa disparition puisse s’enfuir… Ils demandèrent à ce que le bateau n’accoste pas, ce qui leur fut bien sûr refusé, le superviseur ne voulant pas tout interrompre pour une jeune fille disparue, et surtout ne voulant pas faire paniquer les autres passagers. Il proposa aux parents d’Amy de fouiller toutes les chambres afin de retrouver leur fille. Mais malheureusement, il ne trouvèrent Amy nulle part. De plus, de nombreux passagers étaient déjà descendus sur l’île avant la fin des recherches. Si Amy avait bien été kidnappée, ses ravisseurs auraient pu facilement s’enfuir avec elle…

Une fois sur l’île Curaçao, les parents fouillèrent toute l’île mais ne trouvèrent pas leur fille. La garde côtière des Antilles et le bateau Royal Caribbean ont effectué des recherches de quelques jours, la mer fut également fouillée au cas où Amy serait tombée par-dessus bord, mais sans succès. Le FBI va finalement intervenir et annoncera à la famille Bradley que le superviseur du bateau avait seulement fouillé les toilettes et les aires communes du bateau, et non toutes les chambres comme il l’avait prétendu. Les parents pensèrent alors que Amy était toujours retenue prisonnière dans une des chambres du bateau. Ils parvinrent à regagner le navire et ils allèrent trouver le superviseur pour lui annoncer que le FBI était maintenant sur l’affaire. 

Amy et ses parents

Le bateau fut à nouveau fouillé de fond en comble cette fois, mais aucune trace d’Amy. Des recherches continuèrent sur l’île Curaçao, mais encore une fois la jeune femme était introuvable.. La famille Bradley dû se résoudre à rentrer chez eux. Un mois plus tard, ils retournèrent à Curaçao avec des affiches d’Amy et ils se mirent à les distribuer un peu partout sur l’île. Un chauffeur de taxi affirmera avoir vu Amy le matin du 24 mars. Amy se serait approchée de lui, paniquée, pour lui demander où se trouvait le téléphone le plus proche. Le chauffeur ne l’a plus jamais revue par la suite.

Alors qu’ils étaient sur l’île, Brad aurait cru entendre sa soeur l’appeler. « J’ai entendu Amy m’appeler. Elle le disait toujours d’une manière spéciale, j’ai grandi toute ma vie avec elle. Je sais comment elle m’appelait.« 

Amy et Brad

La voix venait d’une voiture qui était passée à toute vitesse près de lui. Brad et son père ont poursuivit la voiture, mais lorsque le conducteur s’arrêta, ils se rendirent compte qu’il était seul.

En août 1998, des touristes canadiens passaient du bon temps sur la plage de l’île Curaçao, lorsqu’ils aperçurent une jeune femme qui correspondait à la description d’Amy. La femme était escortée par deux hommes, et avait les mêmes tatouages qu’Amy : un diable de Tazmanie sur l’épaule, un symbole chinois sur la cheville, un soleil dans le bas du dos, et un lézard sur le nombril. Lorsqu’elle se serait aperçu que les touristes parlaient anglais, elle se serait précipité sur eux avant d’être emmenée de force par les deux hommes. « Je n’ai même pas besoin d’y penser, ce n’est pas à 99%. Je suis sûr à 100% que c’était elle. » affirmera l’un des touristes.

En 1999, un membre de la marine s’est rendu dans une maison close dans les Caraïbes. Il a affirmé avoir rencontrer Amy. La jeune femme lui ressemblait comme deux gouttes d’eau, et elle avait l’air en détresse. Elle se serait approchée de lui pour le supplier de lui venir en aide. Lorsque le FBI parti enquêter sur cette maison close, un incendie avait tout ravagé, il n’en restait plus rien.

En 2005, la famille Bradley reçoit un courrier électronique de la part d’un membre d’une organisation qui localise les victimes de trafic sexuel. Le courrier contenait la photo d’une jeune femme qui ressemblait étrangement à Amy, allongée sur un lit en sous-vêtements.

Cela confirmerait la théorie comme quoi Amy serait victime d’un réseau de prostitution.

La même année, une touriste en vacances sur l’île de la Barbade affirmera aussi avoir rencontrer Amy. La touriste se trouvait dans une cabine de toilettes dans un centre commercial, quand elle a entendu une femme et un homme rentrer dans les toilettes. L’homme semblait très énervé et était en train de menacer la femme, avant de sortir et de la laisser seule. Une fois l’homme parti, la touriste est sorti de sa cabine et alla voir la jeune femme qui semblait en détresse. La touriste lui demanda son nom, la femme répondit « Amy« . A ce moment là, la porte des toilettes s’ouvrit et la touriste se cacha de nouveau, puis elle entendit la jeune femme sortir avec l’homme. Plus tard, la touriste fit un dessin de la jeune femme qu’elle avait croisé : 

Une ressemblance troublante.

Les parents d’Amy croient fermement qu’elle a été enlevée. Brad affirmera que l’équipage du bateau portait une attention particulière à sa soeur, et les soupçonne d’être complices d’un trafic. Souvenez-vous de la personne qui aurait acheté les photos de croisière d’Amy. Il se pourrait que cet inconnu travaillait pour ce trafic, et avait acheté les photos d’Amy afin de montrer la « marchandise ». Et aux yeux de l’opinion public, le fameux Yellow serait loin d’être innocent dans cette affaire.

A ce jour, Amy est toujours portée disparue et sa famille est toujours à sa recherche vingt ans après. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s