Disparue dans les Pyrénées : le cas d’Esther Dingley.

Esther est une femme de 37 ans originaire de Durham, une ville du nord-est de l’Angleterre. Diplômés des universités de Cambridge et d’Oxford, sportifs et aventureux, Esther et son conjoint Dan Colegate décident, en 2014, de renoncer à leur vie bien rangée et de s’acheter un camping-car afin d’effectuer un tour de l’Europe en compagnie de leurs chiens, tout en relatant leurs aventures sur les réseaux sociaux.

https://i.dailymail.co.uk/1s/2021/01/17/11/38110022-9156659-image-a-25_1610883539435.jpg
Dan Colegate et Esther Dingley

En 2020, Dan avait fini par trouver un emploi en tant que gardien de maison à Gascogne dans le Gers, dans le sud-ouest de la France. En novembre 2020, Esther décide d’effectuer une randonnée de plusieurs jours en solitaire, afin de s’aérer l’esprit. Le 16 novembre, tandis que Dan reste à Gascogne, Esther s’en va au volant de leur camping-car qu’elle gare à Benasque, une municipalité d’Espagne située au coeur des Pyrénées.

Le samedi 21 novembre, Esther fait de l’autostop à Benasque et est récupérée en voiture par Jose Antonio Ballarin, un retraité espagnol de 71 ans qui voyage avec son petit-fils de 6 ans. Ils échangent en français et discutent chacun de leurs itinéraires. Ballarin se souvient qu’Esther lui aurait dit qu’elle comptait traverser les Pyrénées et qu’elle prévoyait de passer le dimanche soir au Refuge de Venasque avant de retourner à Port de la Glere et Benasque. Esther est ensuite déposée au bord d’un sentier menant au Pic de Sauvegarde ( Pico Salvaguardia en espagnol ), considéré comme l’un des plus hauts sommets du Haut Luchonnais.

Le dimanche 22 novembre est une journée ensoleillée. Ce jour-là, un jeune athlète de 22 ans nommé Marti Vigo del Arco, qui descendait du Pic avec une amie, croise le chemin d’Esther aux alentours de 15h. Il affirme que la britannique semblait aller bien, qu’elle n’avait pas l’air fatiguée. Ils auraient discuté rapidement alors qu’Esther leur demandait s’ils avaient quelque chose de frais à partager avec elle. Elle leur aurait aussi confié qu’elle avait prévenu la garde civile qu’elle comptait passer environ trois jours en montagne, avant de continuer son ascension, seule.

Vers 16h, Esther envoie un selfie à Dan sur WhatsApp alors qu’elle se trouve au sommet du Pic de Sauvegarde. Dans la même journée, la BBC, le média britannique le plus réputé, publie un reportage consacré au mode de vie du couple. Mais le mercredi 25 novembre, alors qu’Esther devait rentrer à Benasque, Dan commence à s’inquiéter de ne pas avoir de nouvelle de sa compagne et donne l’alerte.

Peut être une image de 1 personne et montagne
La dernière photo envoyée par Esther, le 22 novembre 2020

En collaboration avec les équipes de la garde civile espagnole, les hommes du Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne de Bagnères-de-Luchon se sont divisés dans la zone de recherche, en se basant sur l’itinéraire initial de la britannique. Des équipes canines, des militaires, un hélicoptère et un drone ont également été déployés. Dan Colegate, de son côté, aide également aux recherches malgré ses faibles moyens. Mais à cause des mauvaises conditions météorologiques, les recherches se sont rapidement avérées difficiles.

Le 28 novembre 2020, Dan annonce publiquement la disparition d’Esther sur leur page Facebook consacrée à leur road trip : « Je suis brisé. Brisé de rapporter que ma bien-aimée Esther a disparu. Elle a été vue pour la dernière fois il y a six jours lorsqu’elle m’a envoyé cette photo. Les équipes de recherche et de sauvetage n’ont jusqu’à présent trouvé aucune trace d’elle. Le seul but de cet article est de demander des prières, des pensées, des bougies et tout ce que vous avez. Je n’ai rien dit, mais cette personne merveilleuse croit au pouvoir de la pensée positive et pour le moment je prendrai n’importe quoi si cela signifie qu’elle peut être trouvée. J’ai besoin qu’elle revienne. […] Je reprends ma recherche maintenant. […]»

De nombreuses théories circulent sur la disparition d’Esther Dingley : mauvaise rencontre, accident, attaque d’animaux sauvages… Mais la piste de l’accident reste privilégiée par les autorités. Malheureusement, la disparition d’Esther est loin d’être un cas isolé ; plusieurs disparitions avaient déjà été recensées dans le secteur, et certains corps ont été découverts des années plus tard.

« Autant dans les glaciers des Alpes, les gens qui disparaissent se trouvent au fond du glacier et réaparaissent quand le glacier descend, ça peut durer vingt à trente ans, autant dans les Pyrénées, on finit par retrouver le corps dans un délai de cinq ans parce qu’il y a quelqu’un qui passait par hasard par-là. » explique Patrick Lagleize, président de la Compagnie des guides des Pyrénées.

Le 2 décembre 2020, une femme qui promenait son chien le soir à Benasque, est passé à côté du camping-car d’Esther qui était toujours garé sur le parking. Mais chose étrange, les lumières à l’intérieur du véhicule étaient allumées, et elle aurait aperçu une silhouette sur le siège arrière. Inquiète, elle décida de prendre une photo afin de prévenir la gendarmerie espagnole. « Tout le monde à Benasque connaît la fille anglaise disparue. » raconte-t-elle. « Et je savais que c’était sa camionnette. C’est le seul camping-car britannique. J’ai vu la lumière pour la première fois lorsque j’ai sorti mon chien vers 19 heures. […] Ensuite, j’ai de nouveau sorti le chien vers 22 heures et j’ai regardé de plus près. Je pouvais voir quelqu’un endormi à l’arrière du fourgon. Il était couché. Il ne bougeait pas. Il était immobile .»

Photo du camping-car prise par la témoin

Le camping-car a été récupéré et placé dans le quartier général de la Guardia Civil. Le 25 avril 2021, Dan explique sur leur page Facebook que les recherches n’ont pas officiellement repris, et que les unités de recherches en France et en Espagne attendaient que la neige ait complètement fondu sur la montagne. Il ajoute qu’il continue de faire ses propres recherches de son côté.

Actuellement, Esther Dingley n’a pas été retrouvée, mais en vu des nouvelles recherches prévues, l’affaire reste à suivre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s